L’âge du Customer Centric, c’est maintenant !

Encore un buzz word ou une lubie de communicant ?!?

Loin s’en faut : quand à l’heure du 1.0 les marques se concentraient sur le marketing produit, qui aurait supposé que le cross canal du 2.0 passerait vite aux oubliettes pour se mettre à l’heure 3.0 dont l’ADN est le User Centric ? Oublions les canaux, pensons client et micro-segmentation.
User Centric, ce terme a été utilisé pour la première fois par Forester en 2015 et est intrinsèquement lié à la notion d’analyse et de données. En effet, la donnée me permet de comprendre ma cible et son comportement : je peux donc lui adresser le contenu adéquat.

Mais encore ?

Le consommateur, le prospect, le client, votre cible évolue ! Rien n’est statique, tout se transforme :

– Le plus flagrant : pour les audiences jeunes ESR, un réseau social encore inconnu en 2011 et qui, en à peine 6 ans, atteint 350 millions de snaps par jour (étude 2017 ici)

– Le plus inaperçu : la mobilité universelle a profondément transformé nos usages, tout en les intégrant néanmoins parfaitement à notre quotidien et ce quel que soit le segment de population. Médiamétrie en est déjà à l’hybridation de ses méthodes pour être au plus près des mesures d’audiences quelles que soient les modalités de consommations de ses panels (cf. plan stratégique 2017-2020 Médiamétrie).

– Le plus exigeant : votre communication. Elle se doit d’être holistique pour répondre à ces profondes mutations. Cela va bien au-delà de la communication globale, elle se soucie de l’être humain (futur récepteur). Placer le consommateur au centre de votre stratégie digitale impose de revoir la logique des dispositifs gérés en silos. A l’inverse, on part du client pour définir ensuite les dispositifs les plus pertinents.

Les clefs de la réussite à l’âge du Customer Centric sont :

1/ Comprendre votre audience (data, étude, analyse, choix des bons KPIs).

2/ Définir ce que vous pouvez vraiment apporter à celle-ci (contenus adaptés à ses usages, approche conversationnelle…).

3/ Actionner les bons leviers au bon moment via les bons canaux.
Simple et complexe, mais nécessaire ! Nous sommes tous un « utilisateur » et, avouons-le, quand une marque nous comprend et répond à nos attentes, exprimées ou non, elle fait de nous, à coup sûr, son meilleur ambassadeur.

Pour plus d’informations :
01.53.04.20.71 – communication@brains-agency.com